Le Kouign et moi

Racontez nous ici votre histoire avec le Kouign de Mahalon !


  • Le Kouign et les spécialités boulangères occasionnelles a l’honneur sur Bretagne Magazine

    Depuis notre arrivée sur Quimper, nous avons régulièrement entendu nos clients évoquer leurs souvenirs d’enfance en lien avec le Kouign des Gras… madeleine de Proust, dites vous… Mais nous avons aussi découvert que les Nord-finistériens (Lannilis, Brest…), ou les Vannetais (St Armel notamment) ont la leur…. et nous savions que le pays bigouden contient plusieurs pépites en dehors du Kouign des Gras, comme la Miche beurré ! Quant un retraité-chercheur nous a parlé de son travail sur ces produits « spécialités boulangères occasionnelles »… nous sommes avons invités tous ces producteurs à Quimper et avons échangé sur nos produits avec les Amis du Musée bigouden et Tangy Monat de Bretagne Magazine…sans oublier Simon Cohen leur photographe plein de talents !

    Pour en savoir plus rendez-vous ici

  • les ateliers Hiver 2020

    Cette année nous avons pu organiser 2 stages par semaine entre février et mars sur la thématique du Kouign des Gras ! Alain a pu faire découvrir à plus de 100 personnes nos secrets (en partie…!) de fabrication. Plusieurs d’entre vous s’y sont essayé avec succès au retour à la maison. Et peut-être que ce confinement a permis à certains d’y prendre goût ? Nous avions prévu, en avril, des stages sur le Kouign amann animés par Alain (Mercredi 17h-19h), et sur la pâtisserie animés par Pierre-Emmanuel notre pâtissier (jeudi 18h30-20h30). Mais le confinement a repoussé ces actions…. Nous pensons les reprendre cet été, mais à coup sûr cet automne (infos sur Facebook Pains et Kouign). Mais vous pouvez déjà nous le faire savoir en commentant cet article !

  • Pains&Kouign sur Europe 1

    vendredi 27 décembre, un appel téléphonique « Ici Europe 1, émission La France bouge. Seriez vus disponible pour participer à notre émission Vendredi 3 janvier à 13h ? »

    Petit moment d’hésitation… Paris, les grèves, peu de trains, plus de métro, la sortie des galettes le 28…Bon , quand même une radio nationale, ça ne se refuse pas…!

    Départ Quimper 5h, arrivée 9h30, 1h de marche à pied, visite du Parc André Citroen… visite du studio, des écrans partout, une grande salle de rédaction… 

    Et 13h , en studio pour un agréable moment avec Raphaelle Duchemin et son équipe ! Je leur ai raconté l’aventure du Kouign de Mahalon, recette bigoudène, exportée en Cap-Sizun, bref de l’hyper local à l’heure de l’hyper global car avant moi ils parlaient du CES (Consumer Electronic show) et j’avais pu croiser tris starts-upeurs dans la salon… Ils m’ont dit que j’étais « l’entreprise qui gagne »… alors gast, on y croit…!

    Retour après 1h de marche à pied…23h je suis revenu à Plozévet, mon hyper local, hyper loin mais hyper bien !!!!!!

  • Soirée des Amis du Musée bigouden

    Samedi soir, nous étions nombreux à écouter les propos d’Annick Fleitour, présidente des Amis du Musée bigouden !

    Kouign ou Miche Beurrée, Chotten ou pas, pour sûr elle est encore « Beo » la diversité e vro Vigoudenn.

    « Le Kouign pour la campagne  et la Miche beurrée à la ville ? Celle-ci serait-elle un peu plus cheurc’h que celui-là ? » Serge Duigou lance une hypothèse… avis aux débatteurs..!

     

    Ce diaporama nécessite JavaScript.

    D’après ce que j’en ai entendu, ce serait plutôt une histoire de territoire…

    Merci bras da tout en dud

  • Kouign ou Miche beurrée ? Bigouden du Haut Pays ou Sud ?

    Rejoignez nous ce soir à Pont l’abbé à la conférence animée par Les Amis du Musée Bigouden (Annick Fleitour)

    et pour alimenter les échanges, voici quelques « sources »…

    sur la miche beurrée

    sur le Kouign Ened

    et pour alimenter le débat Haut et Sud Pays bigouden, notre Kouign est probablement une recette venant de Plozévet, mais notre grand-mère le fabriquait à Mahalon, dans le Cap Sizun, et il attirait de nombreux Douarnenistes…et maintenant nous le fabriquons à Quimper, pays Glazik… Gast… vive la « Biodiversité » et la géographie ! Et merci à ceux qui ont fait vivre cette histoire et la poursuivent aujourd’hui.

    Ce diaporama nécessite JavaScript.

     

  • 1 Kouign de Mahalon à gagner par jour !

    Le jeu du Kouign na démarré hier sur France bleue et se poursuit demain en boutique ou sur notre site !

    A retrouver dès aujourd’hui dans la revue Côté Quimper- coupon à déposer dans l’urne ou cliquez sur notre site « Jeu du Kouign« .

    D-BOULANGERIE PAINS ET KOUIGN – 2372855700 S6 (5)

  • le kouign de mahalon 2018 est lancé !

    Ce matin, nous lançons à Pont l’abbé la saison du Kouign 2018. avec les Amis du  Musée bigouden

    Nous vous invitons à réserver vos places le samedi 10 février pour le repas « Traditions culinaires bigoudènes » avec Kouign, Miche beurrée et Choten

    et au préalable pour tout savoir sur ces traditions, retrouvez nous à 17h pour une conférence-dégustation

    A bientôt

  • Kouign livré sur votre lieu de travail !

    Depuis cette année nous proposons un partenariat avec les comités d’entreprise (ou Comité des oeuvres sociales) sur le Kouign de Mahalon ou autres spécialités maison.

    A partir d’une commande groupée de 10 produits, nous proposons une offre intégrant « remise tarifaire et livraison sur site ».

    Nous démarrons en Février par notre produit phare Le Kouign sur Quimper et Douarnenez.

    Si vous êtes intéressé, parlez en à l’animateur de votre CE (ou COS) et contactez Philippe au 0298952766.

  • Radio France Bleu, on cuisine ensemble

    Merci à Gael et Catherine pour le bon moment passé ensemble dans leur émission « On cuisine ensemble » ! Retrouvez les tous les jours à 10 heures.

    Sucré ou salé, c’est comme vous voulez mais c’est un moment..sacré ment sympa !

  • LE COLIS DES GRAS DE MARYVONNE, l’air du Cap

    Enfant du Cap Sizun, ma marraine Yvonne Ansquer avait épousé, dans les années 50, un gars de Mahalon et nous avait fait connaître ce pain doux qu’on appelait le kouign de Kerrest. On pouvait le déguster uniquement au moment des Gras et on racontait, à l’époque, que ce kouign était réputé dans tout le canton et que les gens se déplaçaient de loin pour l’acheter à ce moment de l’année.

    Bien plus tard, alors que je m’étais déjà exilée en Ile de France, j’ai rencontré Marcel et j’ai très vite fait la connaissance de Michel et Jeannette, ses cousins boulangers de Mahalon et leur joyeuse petite tribu. (Philippe avait environ 10 ans, à notre mariage et je me souviens combien il me dévorait de ses yeux d’enfant, intimidé et fasciné par ma robe de mariée).

    La boulangerie de Kerrest était un endroit fantastique. On y entrait tous sens en éveil,  frappés tout d’abord par l’odeur du pain chaud et des gâteaux… les papilles émoustillées. Puis entrant dans la boutique, accueillis par le grand sourire de Jeannette, on découvrait devant la vitrine les étagères de kouign dodus et dorés à souhait sur leur carrés de papier sulfurisé.

    Pas un séjour, même court, dans le Cap sans passer les embrasser tous et faire provision de pain, gâteaux, crêpes et du fameux KOUIGN qui, grillé, ferait le bonheur de nos petits déjeuners franciliens, prolongeant ainsi notre séjour breton.

    Un matin de février, suivi de beaucoup d’autres, le facteur sonne à la grille et me remet un lourd colis de Bretagne que Matthieu et Thomas découvrent avec des cris de joie : des carambars, des sucettes, des crêpes, des biscuits bretons… et le fameux KOUIGN des GRAS! Vite un café pour nous, un chocolat pour les enfants, la motte de beurre salé et…nous revoilà en Bretagne.

    Que c’est bon, les traditions et… les attentions!

    Bravo et merci les cousins. On vous adore!

    Maryvonne (12 Février 2017)